Jean Cocteau: poète intemporel

jean cocteauJean Cocteau est multiple: poète avant tout, mais aussi romancier, auteur de théâtre, critique, scénariste, dialoguiste, réalisateur de cinéma, acteur, dessinateur, peintre, il crée les costumes et les décors de plusieurs spectacles, conçoit des ballets, et trouve sa place également dans un dictionnaire de la musique. Il fait preuve d'un don prodigieux de transformation et d'une capacité égale à entrer en phase avec une époque, une esthétique ou un autre créateur.

L'ambition d'un art total, remise au premier rang des ambitions artistiques par l'opéra wagnérien à la fin du 19e siècle puis relayée au début du 20e par les Ballets russes, trouve son incarnation en Cocteau à lui tout seul.

Il est tous les arts à la fois.
« Une oeuvre d'art doit satisfaire toutes les muses. C'est ce que j'appelle: Preuve par 9 ».

Il naquit le 5 juillet 1889, pour s'éteindre le 11 octobre 1963.

« J'ai toujours préféré la mythologie à l'histoire parce que l'histoire est faite de vérités qui deviennent à la longue des mensonges et que la mythologie est faite de mensonges qui deviennent à la longue des vérités ». JC

La majorité de ses oeuvres ultimes de poésie graphique reflète sa passion pour la mythologie, comme en témoignent sur la Côte d'Azur ses fresques de Villefranche (chapelle Saint-Pierre), de Saint-Jean Cap Ferrat (villa Santo Sospir), de Cap d'ail (théâtre à l’antique du Centre Méditerranéen), et de Menton (Salle des Mariages). Il en va de même pour ses oeuvres théâtrales majeures comme Antigone, la Machine infernale et Orphée, ainsi que cinématographiques: La Belle et la Bête, Orphée.

Jean CocteauLa force des mythes antiques et médiévaux, leur éloquence, leur capacité à nous parler des sujets essentiels de l'existence humaine sur un ton à la fois simple et saisissant, fascinait Cocteau. Il convertit cette obsession en une créativité « mythographique »: avec quelle habileté sut-il marier la sagesse antique avec nos sensibilités européennes modernes. C'est ainsi qu'il exprimait les limites des facultés cognitives de l'homme, les rapports mystérieux entre monde visible et monde invisible, à l'aide par exemple du personnage énigmatique du sphinx, ou du miroir à travers lequel Orphée va et vient.

 

 

dessin du theatre

 

 



CMEF - Avenue Prince Rainier III de Monaco - Chemin des Oliviers B.P. 38 - 06320 Cap d'Ail - France
T�l. + 33 4 93 78 21 59 Fax + 33 4 93 41 83 96 - pour informations génerales: contact@cmef-monaco.fr
e-mail programme junior: junior@cmef-monaco.fr - e-mail séjours groupes scolaires: groupes@cmef-monaco.fr - Mentions légales